Archives du Tag : femise

Méditerranée : “Faire face à une eau de plus en plus rare est l’un des plus grands défis” (repost)

La journée mondiale de l’eau est célébrée ce 22 mars et elle a cette année pour thème “Ne laisser personne de côté”. L’événement est l’occasion pour FEMISE et ses partenaires de faire le point sur la situation en Méditerranée, où le problème de l’eau est devenu un enjeu crucial.

L’eau est un bien vital, et pourtant elle fait défaut. La Journée mondiale de l’eau est l’occasion de faire le point sur la situation et les objectifs à atteindre pour réduire les inégalités en terme d’accès à l’eau. Cette année, cette journée mondiale a pour thème “Ne laisser personne de côté”.

“Il s’agit d’une adaptation de la principale promesse du Programme de développement durable à l’horizon 2030: tout le monde doit pouvoir bénéficier des progrès accomplis en matière de développement durable”, explique le communiqué des Nations-unies.

En parallèle, l’organisation a publié quelques jours plus tôt, un rapport alarmant. Principale conclusion : plus de deux milliards de personnes dans le monde, soit trois sur 10, n’ont pas accès à un réseau d’eau potable. Par ailleurs, six sur dix sont privées d’installations sanitaires.

La Méditerranée abrite 60% de la population “pauvre en eau”

Dans les pays de la Méditerranée, la situation est loin d’être idyllique. A l’occasion de cette journée mondiale, les chercheurs du réseau FEMISE et ses partenaires se sont penchés sur la question.

Une donnée frappante, relayée par Céline Dubreuil, Programme Manager au Plan Bleu, l’un des Centres d’activités régionales du Plan d’Action pour la Méditerranée (PAM) du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE): “La Méditerranée ne représente que 7% de la population mondiale et pourtant elle abrite plus de 60% de la population dite pauvre en eau”. Quelque 28 millions de Méditerranéens n’ont en effet toujours pas accès à l’assainissement, poursuit la chercheuse, et 18 millions n’ont pas l’eau potable.

“Le changement climatique va avoir des conséquences particulières”, met de son côté en garde Stephane Pouffary, de l’association “Energie 2050”. “Les contraintes urbaines et démographiques vont être exacerbées”.

Pour sa part, Julie Harb, chercheuse à l’Université de Montréal et FEMISE souligne que des pays Méditerranéens comme le Liban ont besoin de répondre à deux choses : le Manque d’efficacité et le Manque de financement.

Un niveau critique

Ainsi, FEMISE et ses partenaires travaillent aussi à apporter des solutions à la problématique. Pour Karine Moukaddem, chercheuse à SciencesPo, Eco-Union et FEMISE, “il faut trouver des solutions durables, moins couteuses et plus efficaces. C’est ce qu’essaye par exemple de faire l’Union pour la Méditerranée avec sa plateforme de coopération sur les ressources en eau“.

Pour sa part, Stéphane Pouffary souligne l’importance d’une approche inclusive multi-acteurs, à laquelle adhère Energies 2050, pour créer des passerelles entre différents acteurs pour dupliquer des projets et faire émerger des argumentaires concrets.

Comme le rappelle Constantin Tsakas, du réseau FEMISE, “la question de l’eau prend de plus en plus d’importance” dans la région, “l’équilibre entre la demande en eau et sa disponibilité a atteint un niveau particulièrement critique!”.

Les chercheurs du réseau FEMISE et ses partenaires assurent que de nouvelles approches d’irrigation sont à explorer, une meilleure gestion des déchets et des efforts de sensibilisation accrus sont nécessaires. Ainsi, “les solutions doivent aussi passer par une culture de l’Innovation qui permettrait de créer un cercle vertueux pour une gestion plus efficace des ressources en eau, tant du point de vue de l’offre que de la demande” conclut Julie Harb.

 

par Rédaction Ecomnews Med en collaboration avec FEMISE

Beyond Reform and Development et FEMISE concluent un partenariat stratégique pour un développement inclusif en Méditerranée

Natalia Menhall, Beyond Reform and Development & Constantin Tsakas, FEMISE

Press release – March 18, 2019

Beyond Reform and Development et FEMISE concluent un partenariat stratégique pour un Développement Durable et Inclusif en Méditerranée

Beyond Reform and Development et FEMISE annoncent leur collaboration dans le cadre d’un partenariat stratégique. Les deux institutions sont des acteurs engagés qui effectuent des recherches politiques, du renforcement de capacités et plaident en faveur de réformes pour des modèles de développement inclusif et durable en Méditerranée.

Les travaux du think-tank FEMISE montrent que de nouveaux modèles sont nécessaires en Méditerranée pour favoriser le développement durable, l’innovation, le changement social et l’émergence de sociétés inclusives. Parallèlement, Beyond Reform and Development aspire à mettre en place des systèmes de gouvernance participative, des politiques innovantes et une société civile inclusive dans les pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, en créant des possibilités de formation et d’apprentissage pour les populations, les institutions et les communautés. Les deux acteurs sont réputés pour leur capacité à rapprocher la connaissance internationale aux contextes méditerranéen et arabe.

S’appuyant sur des décennies d’expérience, ce partenariat vise à créer un cercle vertueux multidisciplinaire et dynamique en Méditerranée, qui affichera une position novatrice et distinctive, permettant ainsi l’émergence de propositions à réel impact. Il portera sur des thèmes allant de la finance durable et l’entrepreneuriat social au développement du secteur privé et à l’innovation.

Les deux partenaires déploieront notamment leurs efforts de coopération dans la région euro-méditerranéenne pour:

  1. Développer des actions et des projets à Impact Social aux niveaux de la recherche, des politiques, du dialogue et du renforcement des capacités.
  2. Initier et faire progresser le développement de cadres et d’écosystèmes de l’entrepreneuriat social dans la region.
  3. Organiser des manifestations et des publications communes et mener des campagnes de sensibilisation à l’impact social.

Pour Beyond Reform and Development et FEMISE, les meilleurs idées n’ont de sens que si elles vont de pair avec la meilleure exécution!

Restez à l’affût de nos prochaines actions pour un développement durable et inclusif en Méditerranée!

 

Pour plus d’informations veuillez contacter :

Beyond Reform and Development : Ms Natalia Menhall, Présidente, nmenhall@beyondrd.com, www.beyondrd.com

FEMISE :
Dr. Constantin Tsakas, Délégué général de l’Institut de la Méditerranée, Secrétaire général du FEMISE c.tsakas@femise.org ++ 33 (0)4 91 31 51 95 
www.femise.org

Altafemina, FEMISE et IM concluent un partenariat en faveur des femmes en Méditerranée !

Samah Ben Dhia (Altafemina) et Constantin Tsakas (IM, FEMISE)

Communiqué de presse8 Mars 2019

Altafemina, FEMISE et l’Institut de la Méditerranée concluent un partenariat stratégique en faveur des femmes en Méditerranée

Acteurs engagés dans leurs efforts pour contribuer à des modèles de développement inclusifs, pour prôner les valeurs de mixité et de solidarité et, conscients de la nécessité de mutualiser les moyens d’agir pour renforcer l’engagement féminin en Méditerranée, Altafemina, FEMISE et l’Institut de la Méditerranée ont décidé de collaborer dans le cadre d’un partenariat stratégique.

Les travaux du think-tank FEMISE et de l’Institut de la Méditerranée montrent que de nouveaux modèles sont nécessaires en Méditerranée pour susciter le changement social, pour permettre aux jeunes femmes d’avoir confiance en elles mêmes, pour montrer à toute la société le potentiel des femmes et pour permettre de généraliser l’égalité des chances. De son coté, Altafemina est une structure exemplaire qui a pour ambition de développer un réseau mixte de relations professionnelles et sociales, afin de proposer une dynamique féminine forte. Les activités d’Altafemina ont une réelle résonnance dans le territoire de la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’association ambitionne d’étendre sa réflexion à l’international.

Ainsi, le partenariat ambitionne de créer un cercle vertueux en Méditerranée et se veut constructif, affichant un positionnement innovant et distinctif, permettant des propositions fortes de sens. Il concernera des thématiques allant des dynamiques entrepreneuriales portées par les femmes, à la place de la femme dans la recherche et l’innovation, dans l’économie de l’écologie, dans les organes de direction ou encore dans les médias. Les partenaires déploieront leurs efforts de coopération pour, entre autres :

  • élaborer et mettre en oeuvre des projets de coopération et des programmes de renforcement de capacités pour les femmes dans la région EuroMed,
  • créer, animer et valoriser un écosystème Méditerranéen de l’entrepreneuriat féminin pour faire émerger un environnement favorable aux femmes entrepreneurs dans la région EuroMed,
  • organiser des évènements communs et des publications et effectuer des campagnes de sensibilisation dans les pays du pourtour Méditerranéen.

Pour Altafemina, FEMISE et l’Institut de la Méditerranée, la journée de la femme ne s’arrête pas le 8 Mars, mais a lieu tous les jours !

Tous ensemble pour une dynamique féminine forte en Méditerranée !

 

Pour davantage d’informations, veuillez contacter :

Altafemina : Samah Ben Dhia, Présidente, contact@altafemina.com, www.altafemina.com                      

IM / FEMISE :
Dr. Constantin Tsakas, Délégué Général de l’Institut de la Méditerranée, Secrétaire Général du FEMISE c.tsakas@femise.org ++ 33 (0)4 91 31 51 95
 www.femise.org

FEMISE MED BRIEF no17 : “Réduire l’écart entre genres: vers des politiques qui favorisent des sociétés méditerranéennes inclusives”

Karine Moukaddem

La série de Policy Briefs du FEMISE intitulée MED BRIEF ambitionne de fournir une réflexion novatrice  pour la région euro-méditerranéenne. Les Policy Briefs contiennent une analyse succincte et politiquement pertinente sur d’importantes questions EuroMed et présentent aux décideurs politiques les points de vue des chercheurs FEMISE et des partenaires du réseau.

Le dernier FEMISE MED BRIEF est intitulé “Réduire l’écart entre les genres: élaborer des politiques qui favorisent des sociétés méditerranéennes inclusives”, il est disponible ici (en version anglaise).

Il est disponible en Arabe ici.

 

Résumé: Ce MED Brief présente les conclusions préliminaires d’une évaluation lancée récemment sur les mesures politiques liées aux questions d’autonomisation des femmes dans le sud de la Méditerranée. Afin d’expliquer la persistance de nombreuses disparités entre les sexes, j’examine les raisons de l’inefficacité des politiques nationales en matière d’égalité, en comparant les effets recherchés des mesures juridiques appliquées avec la situation la plus récente en matière de parité hommes-femmes dans les différents pays de la région.
La lutte contre les préjugés inconscients et contre l’inefficacité des politiques passe par l’augmentation de la portée des réussites féminines, le mentorat, la promotion de la collaboration entre les parties prenantes et l’intégration de l’autonomisation des femmes dans des partenariats public-privé.

La liste des FEMISE MED BRIEF est disponible ici.

 

Le Policy Brief a été réalisé avec l’aide financière de l’Union européenne dans le cadre du programme FEMISE. Le contenu de ce document relève de la seule responsabilité des auteurs et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l’Union européenne.

Nouveau Conseil Consultatif du FEMISE !

FEMISE a le plaisir d’annoncer le lancement de son nouveau conseil consultatif!

Le conseil consultatif apportera une contribution précieuse à la stratégie et à la vision du FEMISE. Les membres du conseil consultatif sont des personnalités de la région euro-méditerranéenne ou de l’extérieur dotées de réalisations et de contributions bien connues pour façonner l’avenir de la Méditerranée.

Membres du conseil consultatif (cliquez sur leur fiche respective pour une brève biographie)

Fathallah Sijilmassi, Economist and Diplomate, Member of the FEMISE Advisory Board

Born on August 21st, 1966 in Rabat (Morocco), Ambassador Fathallah Sijilmassi is an economist and a career diplomat.

After having worked at the « Banque Commerciale du Maroc » (currently Attijariwafabank) in Milan (Italy) from 1989 to 1992 and then at the Moroccan Foreign Trade Ministry from 1992 to 1999, he held, at the Moroccan Ministry for Foreign Affairs, several senior level positions : Director of Multilateral Cooperation (1999-2001) and Director of European Affairs (2001-2003).

In 2003, he was appointed by His Majesty the King of Morocco as Ambassador to the European Union in Brussels (2003-2004), then to France (2005-2009).

From 2009 to 2012, he is back to Rabat (Morocco) and is appointed CEO of the newly created Moroccan Agency for the Investments Development (AMDI). During this period, many international companies and SMEs chose Morocco as their regional platform.

From 2012 to 2018, Fathallah Sijilmassi is Secretary General of the Union for the Mediterranean (UfM), an international organization, with headquarters in Barcelona (Spain), bringing together 43 countries of the Euro-Mediterranean region and whose vocation is to promote regional dialogue and cooperation.

Throughout his career, Ambassador Sijilmassi gave several conferences in universities and think tanks in Europe, the Arab world, Africa and North America. He has published several opeds, articles and interviews in many European and Mediterranean medias (in English, Spanish, French and Arabic).

F. Sijilmassi holds a Phd in International Economics from the University of Grenoble and is a graduate of the Institute of Political Studies of Grenoble.

Fathallah Sijilmassi was awarded several decorations:

-Grand Officer of the Ordre National du Mérite and officer of the Légion d’Honneur (France)

– Encomienda de numero of the Orden de Isabel la Católica (Spain)

– Star of Merit (Palestine)

Fathallah Sijilmassi speaks fluently 4 languages: Arabic, French, English and Spanish.

He is married and father of two.

Tobias SCHUMACHER, Chairholder of the European Neighbourhood Policy Chair, European Interdisciplinary Studies Department , College of Europe, Member of FEMISE Advisory Board

Since 1 July 2012 Prof. Dr. Tobias Schumacher is the holder of the Chair in European Neighbourhood Policy. He is also an Associate Senior Research Fellow at the Centre for International Studies (CEI-IUL) at the University Institute of Lisbon.
He previously held positions at the University Institute of Lisbon, the Euro-Mediterranean Study Commission (EuroMeSCo), the Robert Schuman Centre for Advanced Studies (RSCAS) at the European University Institute (EUI) in Florence, the German Council on Foreign Relations (DGAP) in Berlin, and the University of Mainz.

Prof. Dr. Schumacher earned his doctorate in Political Science at the University of Mainz in 2002 and was awarded several fellowships and grants, among others, by Harvard University, the University of Cambridge, the European Commission, the European University Institute, the Fondazione Monte Paschi dei Siena, and the Foundation of the German Economy. His article (co-authored with Raffaella Del Sarto) entitled ‘From Brussels with love: leverage, benchmarking, and the Action Plans with Jordan and Tunisia’, published in Democratization, Vol. 18 (4), 2011, pp. 932-955, won the scientific award for academic excellence of the University Institute of Lisbon.

He taught in many univeristies worldwide such as the European University Institute, the Dublin European Institute, Johns Hopkins University, Munich University, Université Hassan II Casablanca, Mainz University, and Ilia State University in Tbilisi. He is the author of some 90 books, book chapters, articles and policy papers on the European Neighbourhood Policy, Euro-Mediterranean relations, Middle East and North Africa politics, and Foreign Policy Analysis. He is the profiles editor of Mediterranean Politics, a member of the editorial board of Insight Turkey, and a regular contributor to the international media.

Prof. Dr. Schumacher, has co-edited and co-authored The Routledge Handbook on the European Neighbourhood Policy (2018)

Raed SAFADI, Chief Economic Adviser at Dubai’s Department of Economic Development, Member of FEMISE Advisory Board

As the Chief Economic Adviser at Dubai’s Department of Economic Development, Dr. Safadi leads a team of experts entrusted with the implementation of Dubai’s Strategic Plan 2021, and promoting the diversification and sustainable growth of Dubai and its transformation into a knowledge-based economy.

Dr. Raed is a leading expert on development economics and has extensive experience advising governments on economic policy and management. He has published an extensive array of books and articles covering such areas as economic development, regional trading arrangements and the world trading system, tariffs and non-tariff barriers, special and differential treatment, trade and environment, services trade, and global value chains. His most recent publication “Inclusive Global Value Chains” focuses on making GVCs more inclusive by overcoming participation constrainsts for SMEs and facilitating access for low income developing countries. Dr. Raed has previously worked for the OECD, the World Bank, ESCWA and as a consultant for numerous governments, regional development banks and UN agencies.

Jean-Philippe PLATTEAU, Emeritus Professor of Economics at Université de Namur, Belgium, member of FEMISE Advisory Board

Jean-Philippe Platteau is Emeritus Professor of Economics at Université de Namur, Belgium. He is also a member and past director of the Centre for Research in the Economics of Development (CRED) at the same university.  He is a co-academic director of the Economic Development and Institutions (EDI) international research programme that is funded by the Department of International Relations (DFID) of the UK government. He has devoted his research career to studying the role of institutions in economic development and the processes of institutional change. He has recently written a book entitled “Islam Instrumentalized: Religion and Politics in Historical Perspective”, published at Cambridge University Press (2017).

Henry Marty-Gauquié, Honorary Director, European investment Bank, Former Representative of the EIB Group in France, member of FEMISE Advisory Board

With Graduations in International Law and Political Science, he has dedicated his whole career to the European integration. In 1978, he begins by working for the French Prime Minister (Raymond Barre) in the legal department of the S.G.C.I., now S.G.A.E. From 1981 to 1989, he served at the European Court of Justice as First Secretary at Law of the French Judge, and at the European Court of Auditors as deputy-Legal Counsel and Director of the President’s Private Office. In 1989, he joins the European Investment Bank where he is appointed Spokesperson and Director of EIB Group’s Communication. In late 2003, he becomes the EIB Group Representative in Paris, also in charge with the institutional liaison with non-EU International Organisations.

Although retired since end of 2016, he has kept various responsibilities such as Board Member of the French Institute for PPP (IGD), Paris, and Member of the Advisory Board of the FEMISE Network, Marseille and Cairo. He is also Member of the Scientific Councils of the Sharing Knowledge Foundation, Geneva, of the Association Euromed-IHEDN, Marseille and Paris, and has joined the “Groupe d’analyse JFC Conseil”.

Ordre du Mérite européen : Silver Medal.