FEMISE MED BRIEF no7 : Les effets des réfugiés syriens sur les marchés de l’emploi des pays d’accueil

La série de Policy Briefs du FEMISE intitulée MED BRIEF ambitionne de fournir une réflexion novatrice  pour la région euro-méditerranéenne. Les Policy Briefs contiennent une analyse succincte et politiquement pertinente sur d’importantes questions EuroMed et présentent aux décideurs politiques les points de vue des chercheurs FEMISE et des partenaires du réseau.

Le septième numéro de MED BRIEF “Les effets des réfugiés syriens sur les marchés de l’emploi des pays d’accueil du Moyen-Orient et de l’Europe” est disponible (en GB) en cliquant ici.

Dr. Roby Nathanson, MACRO Center, Israël

Depuis 2011, plus de 5,3 millions de réfugiés sont passés de Syrie à des pays d’Europe centrale et orientale. Les pays du Moyen-Orient qui ont absorbé la majorité des réfugiés sont la Turquie, le Liban et la Jordanie. En Europe, l’Allemagne et la Suède ont absorbé le plus grand nombre de réfugiés syriens. Ce grand nombre de réfugiés a placé la question de leur impact sur la croissance des salaires et le taux de chômage au centre du discours politique. Ce MED Brief examine cet impact. Il a été constaté qu’à l’exception de la Jordanie, les réfugiés n’avaient aucun impact sur la croissance des salaires.

Dr. Khalid Sekkat, Univ. de Bruxelles, Belgique

En outre, dans aucun des pays examinés les réfugiés n’avaient d’impact sur les taux de chômage. Par conséquent, il est recommandé, entre autres, d’éliminer les obstacles spécifiques aux réfugiés, en particulier dans les secteurs qui connaissent une pénurie de travailleurs. Il est également recommandé d’organiser une formation pour que les réfugiés puissent faire correspondre leurs compétences et d’utiliser cette «concurrence redoutée» pour améliorer les compétences des employés nationaux. Il sera également important de sensibiliser le public à la contribution de ces réfugiés aux marchés nationaux.

 

La liste des FEMISE MED BRIEF est disponible ici.

Le Policy Brief a été réalisé avec l’aide financière de l’Union européenne dans le cadre du programme FEMISE. Le contenu de ce document relève de la seule responsabilité des auteurs et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l’Union européenne.