Téléchargement de notre Brochure

TNS/ FEMISE Policy Brief no.4: La stratégie “No-Waste” du Maroc : un potentiel pour les entrepreneurs verts

Les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) constituent environ 95% du total des entreprises de la région du Sud de la Méditerranée et sont considérées comme les forces motrices de la croissance économique, de la création d’emplois et de la croissance verte et inclusive. Les entrepreneurs, en particulier les start-ups, sont encore confrontés à de nombreux défis lorsqu’il s’agit de créer, promouvoir et gérer leurs entreprises. L’accompagnement de ses entrepreneurs à travers des initiatives innovatrices et la valorisation des écosystèmes dans lesquels ils opèrent contribueront à leur développement. A leur tour, les entrepreneurs contribueront à la réalisation de plusieurs Objectifs de Développement Durable (ODD). C’est dans ce contexte que le projet Next Society (TNS) et le FEMISE ont décidé de lancer cette initiative pour produire « The Next Society Policy Briefs Series ». Cette série de Briefs vise à mieux comprendre les défis auxquels sont confrontés les entrepreneurs (à travers le prisme des entrepreneurs eux-mêmes) et à fournir des recommandations politiques opérationnelles sur mesure. Ces Briefs reposent sur un travail collaboratif et un échange de connaissances et d’expériences entre le(s) chercheur(s)/auteur(s) et le(s) entrepreneur(s), dont beaucoup ont bénéficié du projet TNS, garantissant leur pertinence et leur impact.

Le quatrième TNS/ FEMISE Policy Brief, intitulé La stratégie “No-Waste” du Maroc : un potentiel pour les entrepreneurs verts”, Hajar Khamlichi, Mediterranean Youth Climate Network, est disponible (en anglais) en cliquant ici

Résumé :

Le potentiel du Maroc en matière d’entrepreneuriat climatique est élevé, et les entrepreneurs dynamiques à forte croissance du pays contribuent à mener le pays vers ses objectifs de croissance verte. Selon l’enquête de la Banque mondiale, le Maroc représente un vivier pour l’entrepreneuriat vert avec un nombre croissant de start-ups vertes. En développant des solutions commerciales innovantes pour relever les défis climatiques locaux, l’entrepreneuriat vert profitera non seulement aux Marocains, mais aussi aux pays voisins du sud de la Méditerranée et d’Afrique.

Le gouvernement marocain a commencé à déployer plusieurs initiatives de durabilité telles que la feuille de route nationale pour la Valorisation Energétique de la Biomasse (VEB) à l’horizon 2030, la stratégie nationale d’efficacité énergétique à l’horizon 2030, la feuille de route de l’hydrogène vert, la stratégie de développement à faible émission pour 2050 (LEDS) et d’autres encore. Un nouveau modèle de développement est également en cours d’élaboration.

Cependant, de nombreux défis liés au développement durable subsistent. L’un d’entre eux est la gestion des déchets qui représente au Maroc (comme dans d’autres pays en développement) un important défi climatique, social et économique avec près de 7 millions de tonnes de déchets solides générés chaque année, avec une augmentation de 3% par an.

Ce brief vise à aborder l’écosystème de l’entrepreneuriat vert au Maroc en se concentrant sur les solutions de déchets solides, en soulignant les opportunités et les défis du modèle de gestion des déchets et les efforts du gouvernement qui sont en place. Elle analysera ensuite le potentiel de l’entrepreneuriat vert au Maroc à travers l’histoire du succès de deux start-ups qui ont établi leurs projets dans le domaine de la gestion des déchets en trouvant des solutions vertes aux défis de leurs communautés. Grâce à une enquête menée auprès de ces “entrepreneurs verts”, ils ont exprimé les défis auxquels ils ont été confrontés et la façon dont ils les ont surmontés.

Parmi les principales recommandations figurent la création de politiques fortes et le soutien à l’écosystème de l’entrepreneuriat vert par le déploiement de programmes de formation dédiés aux métiers verts et la promotion des initiatives de recherche, de développement et d’innovation par des mesures incitatives appropriées, portées par des acteurs académiques, industriels et financiers. Ce soutien permettrait d’améliorer l’environnement des entrepreneurs verts et de libérer tout le potentiel du programme de développement du secteur privé vert au Maroc.

Regardez cette vidéo (sur youtube) de l’auteur du Brief et des entrepreneurs qui partagent leurs expériences, soulignent les défis et fournissent des recommandations et des leçons apprises.

 


Ce Policy Brief et cette vidéo sont produits dans le cadre de la série de Policy Briefs TNS/FEMISE sur “l’entreprenariat dans les pays du sud de la Méditerranée” qui sont réalisés en partenariat entre FEMISE et ANIMA Investment Network.

“Ce Policy Brief et cette vidéo ont été produits avec le soutien financier de l’Union européenne. Le contenu de ces produits relèvent de la seule responsabilité des “auteurs et entrepreneurs/auteurs” et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l’Union européenne.”