FEMISE accueille 8 nouveaux membres !

Suite à l’adhésion des 8 nouveaux membres au Réseau FEMISE à compter du 1er mars 2018, FEMISE a le plaisir d’annoncer que le nombre de membres du réseau atteint 104 instituts : 57 du Nord et 47 du Sud.

Ceci est un vote de confiance pour FEMISE qui se développe pour devenir le plus grand réseau UE-Med dans la région, avec un nombre croissant de chercheurs des deux rives travaillant ensemble pour le développement et l’intégration de la région et un nombre croissant de contacts auprès des décideurs politiques et des organisations internationales.

Bios à propos des nouveaux membres du FEMISE:

Le German Development Institute / Deutsches Institut für Entwicklungspolitik (DIE), Bonn , Allemagne. https://www.die-gdi.de/en/

Contact auprès du FEMISE : Dr. Markus Loewe, Chercheur principal, Département “Développement économique et social durable””

Le DIE est l’un des principaux think tanks pour le développement mondial et la coopération internationale dans le monde. Il est situé dans la ville de Bonn. Le travail du DIE est basé sur l’interaction entre Recherche, Conseils Politiques et Formation. Le DIE établit des ponts entre la théorie et la pratique.

La recherche du DIE est basée sur la théorie, l’empirique et est axée sur l’application. Celle-ci constitue la base des activités de conseil de l’Institut. Le DIE élabore des concepts pertinents pour les politiques, conseille les ministères, les gouvernements et les organisations internationales et fait référence aux questions politiques actuelles. Les programmes de formation de l’Institut pour les diplômés universitaires et les jeunes professionnels sont intégrés dans le processus de recherche et de conseil.

Le DIE compte environ 130 employés dont les deux tiers travaillent comme chercheurs. L’Institut est dirigé par le Conseil d’administration avec Dirk Messner en tant que Directeur, Imme Scholz en tant que Directeur Adjoint et Gabriele Kahnert en tant que Chef d’Administration.

L’accord institutionnel de DIE assure le principe de l’indépendance scientifique de l’Institut. Les actionnaires de l’Institut – la République Fédérale d’Allemagne (75 %) et l’Etat de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (25 %) – désignent le Conseil d’Administration du DIE.

L’Institut d’étude du Développement économique et social (IEDES), Université Paris 1 Panthéon –Sorbonne, Paris, France. https://www.pantheonsorbonne.fr/en/ufr/iedes/about-us/

Contact auprès du FEMISE : Dr. Mohamed Ali Marouani, Maitre de conference, HDR en economie, Directeur adjoint de l’UMR developmenet et Societes.

L’Institut d’Étude du Développement Économique et Social est un institut interne à

l’Université Paris1 Panthéon–Sorbonne. Il comporte des services d’enseignement, de recherche, de publication et de gestion et de partenariats. L’Institut d’Étude du Développement Économique et Social a pour mission :

– d’assurer la formation des étudiants régulièrement inscrits à l’Institut dans les domaines du développement économique, social et culturel ;

– L’Institut d’Étude du Développement Économique et Social prépare en formation initiale et continue aux diplômes nationaux de Master et de doctorats, et pourvoit à l’organisation des enseignements de Master et de doctorat.

– d’organiser la recherche pluridisciplinaire sur le développement économique, social et culturel ;

– de diffuser les résultats de la recherche effectuée dans ce domaine au moyen d’une politique de publication menée dans le cadre de son autonomie, et plus particulièrement par l’exercice de la tutelle de la Revue Tiers Monde et de la collection Tiers Monde, publiées chez Armand Colin ;

– de préparer les activités de coopération internationale se déroulant dans le cadre public ou privé.

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fes, Maroc . http://www.fst-usmba.ac.ma/a-word-from-the-dean/

FEMISE Contact person : Prof. Abdelhamid EL BOUHADI, Professeur de L’Enseignement Superieur

L’Univeriste Sidi Mohamed Ben Abdellah est cree par Dahir n° 2.75.662 du 11 Chaoual 1395 (17 Octobre 1975) et conformément aux directives Royales visant d’une part à rapprocher les établissements de l’enseignement supérieur des chercheurs et des étudiants et, d’autres part, à intégrer l’université dans son environnement propre et à promouvoir la recherche pour le développement et le bien-être régional et national.

Et depuis sa création, l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah a connu une expansion importante tant au niveau de la structure et du nombre d’établissement qu’à celui des effectifs des enseignants chercheurs, cadres administratifs et étudiants.

Tout ceci lui confère une place de choix dans la carte universitaire du Royaume. Elle avait pour mission d’assurer l’enseignement et la recherche scientifique dans les domaines des sciences, des techniques, des sciences économiques, sociales, juridiques et humaines. L’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah a su, dés sa création, accompagner le développement socio-économique de la région centre du Nord par la formation de cadres et de techniciens qualifiés et spécialisés. Aujourd’hui, l’Université est engagée dans un vaste programme de réforme qui lui permet de s’ouvrir sur des champs disciplinaires et des formations nouvelles plus diversifiées, créant ainsi de nouvelles perspectives de formation académiques et professionnelles conformément aux recommandations de la Charte Nationale d’Education et de Formation et aux dispositions de la Loi 01.00 portant organisation de l’enseignement supérieur.

TOBB Univeristy of Eocnomics and Technology, Ankara, Turkey https://www.etu.edu.tr/en

Contact auprès du FEMISE : Professeur Bedri Kamil Onu Tas

L’Université d’Économie et de Technologie de TOBB (TOBB ETU) a été fondée le 1er juillet 2003 en tant qu’établissement public à but non lucratif avec une personne morale publique selon la loi n° 4909 publiée au Journal officiel 25155, par la Turkey Chambers and Commodity Exchanges of Education and Culture Foundation. L’Université d’Économie et de Technologie de TOBB est soumise aux dispositions des institutions d’enseignement supérieur en Turquie définies par la loi n° 2547.

TOBB ETU a été créé avec les missions suivantes : mener des recherches théoriques et appliquées, former la main-d’œuvre qualifiée requise par le monde des affaires, développer la coopération université-industrie, éduquer des scientifiques de haute qualité, mener des recherches sur les besoins de développement du pays, et contribuer au développement économique et social du pays.

L’objectif principal du département d’économie de TOBB ETU est de fournir aux étudiants des outils de pointe pour analyser les phénomènes économiques, mener des recherches, être doté des compétences nécessaires dans un monde en évolution rapide. L’Université vise à éduquer des économistes qui ont des connaissances et des compétences dans des questions sociales et économiques complexes, et qui peuvent utiliser ces connaissances pour résoudre des problèmes et concevoir des politiques économiques appropriées. Dans ce but, les membres académiques de l’ETU TOBB suivent de près les développements économiques actuels et mènent des recherches dans le domaine du développement économique. Les membres académiques du département d’économie de la TOBB ETU ont publié 185 articles et mené 20 projets de recherche.

TOBB ETU est en passe de devenir une université prestigieuse et compétitive reconnue mondialement comme une université qui transforme le savoir en technologie. L’Université aspire à devenir un pôle scientifique et entrepreneurial dans les régions méditerranéennes et MENA et à contribuer à l’accumulation de capital humain dans les économies de la région.

L’Observatoire des Pratiques des Entrepreneurs et des Entreprises (OPEE)

https://opee-sbat.org/en/

Contact auprès du FEMISE : Professeur Maarouf Ramadan, Délégué Général de l’OPEE

L’Observatoire des Pratiques des Entrepreneurs et des Entreprises (OPEE) a été créé suite à l’initiative d’un groupe de chercheurs et d’enseignants-chercheurs, d’économistes, de gestionnaires, de mathématiciens et de statisticiens qui souhaitaient mettre leur savoir au service des entreprises, des entrepreneurs, et des décideurs publics. Ils se sont engagés dans un processus de partage des connaissances dans une perspective de développement inclusif.

L’OPEE vise à aider les entrepreneurs et les décideurs à améliorer la capacité de survie et la croissance des petites et moyennes entreprises (PME) et à assurer leur intégration dans les chaînes de valeur locales, nationales et mondiales. L’OPEE propose une approche innovante des entreprises “open-system” et développe des outils d’analyse dédiés aux petites entreprises (plus de 1 et moins de 50 salariés).

Les équipes d’OPEE sont issues soit du monde académique ou bien ont des liens étroits avec le monde de la recherche. Elles créent des modèles économiques pour les entreprises et utilisent les dernières techniques d’analyse de données pour faciliter leur développement.

L’OPEE s’adresse aux PME qui ont un an et plus et qui comptent de 1 à 50 employés. Il fournit un cadre (SBAT: Small Business Assessment Tool) pour l’analyse des politiques publiques de soutien à l’entrepreneuriat dans les communautés locales, les gouvernements et les agences internationales.

SBAT est un outil conçu pour les petites et moyennes entreprises. Il vise non seulement à évaluer les activité d’une entreprise gratuitement mais aussi à la comparer avec ses concurrents. Cet outil lui permet de faire des choix pour assurer un avenir sûr et prospère.

Faculty of Business Administration, Université Technique de GEBZE, Turquie http://www.gtu.edu.tr/

Contact auprès du FEMISE: Professeur Associé Murat Anil Mercan

 

L’Université Technique de Gebze (GTU) a été créée avec le décret de la Grande Assemblée Nationale de Turquie le 4 novembre 2014, et est basée sur les fondations et l’expérience de l’Institut de Technologie Gebze (GYTE) fondé en 1992, héritant et adoptant son héritage de 22 ans. L’université Technique de Gebze est la plus récente, mais est une université expérimentée, elle a le potential pour devenir la plus importante plaque tournante de la science en Turquie avec son infrastructure, sa structure et son personnel académique.

La Faculté de Business Administration a été créée en 1992 suite à la fondation de l’Institut. Il y a trois départements au sein de la faculté : Business Administration, Sciences de la Stratégie, et Éconmoie. Depuis 1994, le Département Business Administration décerne un Master, depuis 1996, il décerne un Doctorat, et depuis 2008, il décerne une Licence. Au sein du Département d’Économie, le Master est décerné depuis 2010 et le Doctorat depuis 2013 tandis que la Licence est décernée depuis 2017. Le Département des Sciences de la stratégie décerne un Master depuis 1999.

À la Faculté de Business Administration de la GTU, qui dispose d’un personnel académique compétent, nos étudiants sont formés en enseignement de premier cycle et de troisième cycle. Sa mission est de fournir les opportunités de formation nécessaires pour le développement personnel et académique de nos étudiants en fonction des conditions d’un monde en constante évolution, tout en valorisant les valeurs entrepreneuriales, innovantes et éthiques ainsi que la responsabilité sociale, avec l’aide de notre emplacement pour contribuer au développement durable en reliant l’industrie, le gouvernement et la société.

 

Département de Science Politique et de Relations Internationales (PEDIS) – Université du Péloponnèse, Grèce

Contact auprès du FEMISE : Professeur Associé Nikolaos Tzifakis

Le Département de Science Politique et de Relations Internationales de l’Université du Péloponnèse a développé un intérêt croissant pour la région UE-Med. Le travail du Département dans ce domaine a été confirmé par son évaluation de qualité externe, menée par l’Agence Hellénique d’Assurance Qualité (AHAQ), en Grèce en 2014.

En 2014, le PEDIS a décidé d’explorer plus avant les questions socio-économiques et politiques de la région UE-Med, en jetant les bases d’un programme spécialisé de troisième cycle. Le Master of Arts (MA) en Études Méditerranéennes offre un programme multidisciplinaire flexible qui couvre un éventail de questions d’actualités interdépendantes.

Le Département a été également actif dans ses activités de recherche sur la région méditerranéenne. Depuis 2008, le Centre pour les études sur la Méditerranée, le Moyen-Orient et l’Islam (CEMMIS) (www.cemmis.edu.gr), une équipe de recherche interdisciplinaire qui opère au sein du PEDIS, a mené des recherches approfondies couvrant une vaste zone géographique comprenant l’Afrique du Nord, le Moyen-Orient, l’Afrique subsaharienne, l’Asie centrale, l’Asie du Sud et du Sud-Est et les communautés musulmanes en Europe. Au cours de la dernière décennie, CEMMIS a produit plus de 150 articles et analyses et publie régulièrement une publication régulière appelée Middle East Bulletin (actuellement dans son 33ème numéro). Le CEMMIS a également créé une série de projets interactifs et multimédias qui, avec son programme annuel de stages, a attiré des étudiants de Grèce, de Turquie, d’Égypte, du Qatar, d’Italie, d’Allemagne et du Canada.

 

Université de Loughborough, Royaume-Uni http://www.lboro.ac.uk/

Contact auprès du FEMISE : Dr. Christos Kourtelis

L’Université de Loughborough est une université de recherche publique située dans la ville de Loughborough, dans le compté de Leicestershire, dans les Midlands de l’Est en Angleterre. C’est une université depuis 1966, mais l’institution remonte à 1909. En 2013, l’Université a remporté son septième Queen’s Anniversary Prize, en reconnaissance de son impact par la recherche et le développement des compétences dans la Production à Forte Valeur pour créer de la croissance économique.

Des universitaires du Département de la politique, de l’histoire et des relations internationales (PHIR) mènent des recherches dans les domaines de la science politique, de la théorie politique, des politiques publiques, des relations internationales et de l’histoire moderne. Tout le personnel du département est actif sur le plan de la recherche. Cela se reflète dans les résultats du REF 2014, où le département a terminé au 8ème rang pour l’intensité de la recherche dans l’unité d’évaluation D27 «Études régionales».

Les affaires euro-méditerranéennes sont au cœur des intérêts de recherche du PHIR, les chercheurs se concentrant sur le côté de politique et économique des relations UE-Méditerranée et l’assistance financière que l’UE fournit aux pays du Sud de la PEV. En parallèle, les chercheurs se concentrent également sur la migration, les aspects sécuritaires des relations euro-méditerranéennes et la politique nord-africaine.